Home sweet home…

François Manuelian, 46 ans, l’année 2020 s’inscrivait comme l’une des plus belles de ma carrière :

Tartuff’ries ou comment Tartuffe avait prédit le monde actuel, nouvelle creation à Avignon OFF ; une vingtaine de représentations de mon seul en scène Scapin au jardin, adaptation déjantée des fourberies de Scapin de Molière avec huit outils de jardin comme personnages objets, dont des représentations à l’étranger dans sa version anglaise , Scapin, the Gardener !

L’arrêt fut brutal, les conséquences financières désastreuses, mais la passion ne m’a pas quitté, après tout ce temps confiné, serait-il fou de penser que je sois toujours inspiré ? Et bien oui je le suis : malgré cette période hors du commun, j’ai enregistré mon album « Le soleil ça s’apprend » sorti le 26 août sur toutes les plateformes. Vibrerons-nous ensemble?  

Mes projets artistiques sont toute ma vie : ils m’accompagnent au quotidien, ils sont diversifiés dans les genres, ils m’enrichissent, et me permettent des rencontres exceptionnelles. Je lis ça et là « plus rien ne sera comme avant » il faut arrêter de le dire : pour retrouver cette énergie folle, vous retournerez voir des spectacles, et d’un claquement de doigts les artistes seront là pour donner les vibrations tant attendues.

Vous me retrouverez ici dans différents projets, mes engagements auprès de réalisateurs, ma disponibilité et mes compétences sur les planches, mes talents d’auteur compositeur interprète, et enfin mon énergie en « live ».« Pour réussir une oeuvre, il faut réussir l’équipe » merci aux enthousiastes de la première heure qui me permettent de vous retrouver aujourd’hui…

Bonne visite et à bientôt, 

François Manuelian